dernière mise à jour du site le : dimanche 18 octobre 2009 à 15:25:06

Nous sommes le


   

La 403

bonjour et bienvenue sur mon petit site

où je vais essayer de mettre la 403 en valeur sur toutes ses formes

les différentes teintes année par année

les différentes carrosseries

les différentes docs et livres

ma 403 perso

et des images d'époque

                      

Pour voir les vidéo cliquer sur les images

Pour voir la vidéo du lancement de la  403

 

Pour voir la vidéo sur la 403

 

 

 

 

 

.

La Peugeot 403 est une automobile de la marque Peugeot produite entre 1955 et 1966 elle a été déclinée en Diverses versions :berline, break, pick up( U 8 ),cabriolet, et diesel.

La version essence a un moteur d'une cylindrée de 1 468 cm³, 4 cylindres en ligne d'une puissance de 58 ch DIN (huit chevaux fiscaux). Munie de 4 vitesses, dont la quatrième est en position décalée, dite « surmultipliée » (permettant une économie de carburant), la direction est, quant à elle, à crémaillère, et le système de freinage est hydraulique.

Propulsion, essieu arrière rigide avec barre Panhard.

La 403 a été présentée pour la première fois le 20 avril 1955 au Trocadéro à Paris. Il s'agissait d'une berline luxe 8 chevaux à toit ouvrant. A l'époque, et jusqu'à la fin 1959, le capot était orné d'un lion chromé, symbole de la marque sochalienne, un accessoire retiré par la suite car considéré comme dangereux en cas de choc avec un piéton ou un cycliste. La cabriolet est apparu en août 1956, il sera construit à 2 050 exemplaires jusqu'à la fin 1960. En septembre 1956, naissance de la familiale et commerciale, le mois suivant du plateau-cabine. En octobre 1958 est commercialisée une version diesel à moteur Indenor, ce qui fera de la 403 la première voiture diésel de série. Ce même moteur équipera aussi d'autres marques comme Austin, Vauxhall (à Singapour) et des Jeep Willys (en Corée).

Il a été construit 1 204 121 exemplaires de 403 Peugeot. Sa construction a été stoppée en novembre 1966, le dernier exemplaire étant une 8 chevaux de couleur crème.

la dernière qui sort de la chaîne

En 1959, une 403 berline luxe valait 9 600 francs, un cabriolet 14 900 francs.

Voiture familiale de la bourgeoise discrète, la 403 ne s'est guère distinguée sur le terrain de la compétition. On notera cependant l'exploit de l'équipage Baillou-Triou au Rallye d'Automne 1957 qui s'est imposé au classement général devant une Porsche Carrera. A défaut de puissance débridée, la robustesse légendaire de son moteur lui a tout de même permis de figurer aussi honorablement sur les neiges du rallye de Monte-Carlo et du Rallye des neiges de Finlande (1ère au général en 1957, 58 et 59), que dans les sables et la boue de l'Est-African Safari. Ou encore au Tour d'Australie (1ère en 1956).

Le premier épisode des aventures du lieutenant Colombo (Peter Falk) a été diffusé en février 1968 sur la chaîne NBC. Le policier, qui deviendra célèbre aux yeux du public américain en partie grâce à son étrange voiture, roulait dans un cabriolet gris modèle 1960 immatriculé California 044 APD. Cette 403 qui a servi dans la première série d'épisodes, avait été récupérée dans une casse automobile pour les besoins du tournage et choisie par l'acteur lui-même. Devant le succès du feuilleton, d'autres épisodes de Colombo ont été réalisés par la suite. La 403 d'origine a été remplacée par une autre 403, une berline roulante, transformée en cabriolet pour les besoins de la série (à vérifier). La voiture (la même ?) apparaîtra avec l'immatriculation 448 DB2. Une troisième 403 sera utilisée pour le tournage des derniers épisodes. Enfin, on n'a jamais vu Mme Colombo dans la voiture de son mari...

Carrosserie réalisée par Peugeot en collaboration avec Pininfarina, coque autoportante monobloc en acier, roues avant indépendantes, ressorts semi-elliptiques, bras triangulaires. Suspension arrière à essieu rigide, ressort hélicoïdaux, amortisseurs hydrauliques. Direction à crémaillère. Quelques carrossiers (Darl'Mart, Chapron, Pichon-Parat) ont réalisé des modèles personnalisés “haut de gamme“ (coupés) en gonflant légèrement le moteur, avec un succès confidentiel. Freins : à tambours AV et AR. Boîte de vitesse (au volant) à 4 rapports dont une surmultipliée, transmission aux roues arrière. Alésage x course : 80x73 (pour la 8 chevaux). Régime maxi : 5 200 tours/mn. Puissance maxi : 58 chevaux à 4 900 tours/mn. Culasse hémisphérique en Alpax, 1 carburateur Solex.

 

Signez mon livre d'or

Site crée le 30/09/2005

attention les images de ce site ne m'appartiennent pas et restent la propriété des auteurs ; si vous désirez que je les retire je les retirerai sans problème ;  merci de votre compréhension

accueil